Les artistes de cette nouvelle édition

Daphné Souvatzi & François Aria

Caméléon des styles et des couleurs, Daphné est désormais reconnue dans cette niche artistique entre musiques traditionnelles méditerranéennes et musique classique. Polyvalente, elle s’exprime tantôt en pleine voix de mezzo-soprano, tantôt en intimité avec quarts de ton et mélismes traditionnels.

De sa rencontre avec François Aria (guitare flamenca & arrangements) est née une énergie créatrice propice à une aventure musicale « hors format », solaire et originale. Ces jeunes artistes talentueux réussissent une fusion qui nous entraîne sur les rives de la Méditerranée entremêlant des chants traditionnels grecs, le répertoire flamenco, les mélodies séfarades, les airs baroques, les musiques de Byzance… Telle une passerelle reliant les temps passés, présents et futurs, la musique nous embarquera vers des rivages inconnus.

 

Daphné Souvatzi et François Aria bénéficient du soutien de la SPEDIDAM, organisme de gestion collective qui œuvre afin de garantir aux artistes-interprètes de toutes catégories, les droits qui leur ont été reconnus.

Elise Bertrand et Gaspard Thomas

Née en 2000, Élise Bertrand commence le piano à l’âge de 5 ans, le violon à l’âge de 8 ans, et la composition trois ans plus tard, en autodidacte.

En 2022, elle rentre au CNSMDP en master de musique de chambre avec son pianiste Gaspard Thomas et devient Artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth dans la classe d’Augustin Dumay.

Nominée dans la catégorie « Révélation Soliste Instrumental » des Victoires de la Musique 2024, Élise remporte de nombreux concours de violon, musique de chambre et de composition.

La musicienne tient notamment à défendre le répertoire méconnu, tant au violon qu’en musique de chambre, ainsi que la musique contemporaine, mêlant ainsi interprétation et création.

Né en 1997, Gaspard THOMAS a remporté de nombreuses récompenses en concours internationaux. Il se produit régulièrement en soliste et a notamment joué avec l’Orchestre Appassionato dirigé par Mathieu HERZOG et l’Orchestre Opéra Éclaté sous la baguette de Victor JACOB. Il est artiste invité dans plusieurs festivals en France et on a pu l’entendre notamment à l’Auditorium de Radio France, à l’Auditorium de la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, à l’Orangerie de Bagatelle, au musée Guimet, au showroom parisien Steinway & Sons, à l’Ambassade de Pologne et l’Institut Liszt à Paris.

Il participe également au 20e Festival des Nuits Caraïbes en Guadeloupe ainsi qu’à une tournée de concerts dans l’État de New York aux États-Unis grâce à l’association Orphée Musique.

Chambriste très apprécié, il se produit très régulièrement avec la violoniste et compositrice Élise BERTRAND (Sommets Musicaux de Gstaad en Suisse, tournée de l’AJAM en Alsace, récital à la Bibliothèque Nationale de France).

Julie Sevilla Fraysse

Son parcours amène Julie, originaire de Nice, à étudier à l'Académie Rainier III de Monaco, puis à intégrer à 17 ans le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Pidoux. Elle séjourne ensuite à la Juilliard School de New York avant d’être artiste résidente à La Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique auprès de Gary Hoffman.

C’est en 2015, qu’elle choisit d’enregistrer la Sonate pour violoncelle seul opus 8 de Zoltan Kodaly dans son premier disque  «Folklore» sous le label Klarthe.

Après avoir été membre titulaire de l’Orchestre de la Garde Républicaine puis de l’Orchestre de l’Opéra de Paris, Julie se consacre désormais à sa carrière de soliste et a déjà joué les grands concertos du répertoire Toulon et l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

En 2018, elle s'est produite en direct devant 50000 personnes au Festival français "Un Violon sur le Sable" offrant un hommage à la légende du rock Johnny Hallyday.

En 2022 sort son deuxième disque consacré aux deux concertos de J.Haydn avec le label Bleu Danube.

Passionnée de musique de chambre, Julie se produit auprès de grands artistes tels qu’Abdel Rahman El Bacha, Régis Pasquier, Laurent Korcia, Anja Linder, Gary Hoffman.

Parce que la musique soigne l’âme, Julie est aussi Directrice Artistique de l’association CoCreate Humanity au service des humanitaires, et joue régulièrement pour l’association Tournesol Artistes à L’Hôpital.

Stan Laferrière

Né en 1962 à Paris, Stan est très tôt en contact avec le monde musical ; son père est musicien, sa mère mélomane et professeur de danse. C’est dès l’âge de 4 ans qu’il prend ses premiers cours de piano.

A 7 ans, il entre au conservatoire, où il va poursuivre ses études classiques au CNR de Paris jusqu’à l’obtention de son prix en 1980 et de son baccalauréat musical. Il prendra dans le même temps des cours particuliers avec le concertiste Pierre Baubet-Gony, avec lequel il jouera le concerto pour 2 pianos de Vivaldi en audition à la Salle Pleyel à l’âge de 12 ans.

Parallèlement à ces études purement classiques, Stan étudie le piano jazz et crée en 1982 un Septet avec lequel il enregistre son premier album en tant que leader récompensé par l’académie du Jazz. A partir de cette période, Stan a l’occasion de jouer, d’enregistrer ou d’écrire des orchestrations pour des musiciens d’univers très différents tels que : Wynton Marsalis, Benny Carter, Monty Alexander, Claude Bolling, Phil Woods, Johnny Griffin, Clark Terry, La Velle, Michel Legrand, Babik Reinhardt, Emmanuel Bex…

Il crée en 1992 son Tentet, avec lequel il enregistre 4 albums et se produit sur les plus prestigieuses scènes françaises et internationales. Il dirige depuis octobre 2005 le grand orchestre de jazz de la musique de l’air à Paris. Il enseigne depuis 2020 l’écriture et le piano jazz au CRR d’Angers et l’Histoire du jazz en musicologie à l’Université. Il a participé à plus de 140 disques et a été récompensé à 9 reprises par l’Académie du Jazz et une fois par les Djangos d’Or. Il a reçu en 2018 un Mark Award pour une de ses compositions.

Jean Christophe Hembert

Réalisateur/Metteur en scène/Acteur/Directeur Artistique/Producteur Cinéma/Théâtre

Curieux de nature et aimant apprendre, Jean-Christophe Hembert a réalisé de nombreux projets dans des domaines variés (Cinéma, TV, Théâtre, Show, Muséographie, Événementiel, Publicité) en mêlant sa capacité créative, son sens de l’organisation et sa croyance en la fabrication artisanale issue de son apprentissage théâtral.

Après avoir œuvré dans la série Kaamelott dans le rôle de Karadoc avec son complice Alexandre Astier, Jean-Christophe Hembert s’est dédié ces dernières années à la mise en scène.

Après Fracasse en 2020, Jean-christophe Hembert s’attaque cette fois à un autre classique de la littérature, l’œuvre-culte de l’écossais James Matthew Barrie, Peter Pan et Wendy. Plongeant dans l’histoire de ce petit garçon qui refuse de grandir et ses amis du Pays du Plus jamais, le metteur en scène, qui a fait ses armes au TNP aux côtés de Roger Planchon, invite petits et grands à oublier les tracas du quotidien pour se laisser emporter par leur imagination débridée d’enfant. Loin de l’image édulcorée que l’œuvre de Walt Disney a gravé dans nos inconscients collectifs, il s’attèle à coller au plus près des intentions originelles de l’auteur.  (Olivier Frégaville-Gratian d’Amore)

Chi Chun Chuang, Ronan Thomas, Loup Bernard et Zacharie Verdun

Chi Chun est étudiante au conservatoire à rayonnement régional de Tours depuis 2023. Originaire de Taïwan, elle a étudié à l’Université Nationale des Arts de Tainan. Elle a commencé à jouer du piano à l’âge de 4 ans. Elle aime beaucoup la musique classique et se spécialise dans les instruments à clavier.

 

Ronan a commencé ses études de percussion au conservatoire de Rennes, avant de s’installer à Tours pour étudier au conservatoire Francis Poulenc. Il est aujourd’hui étudiant au Pôle Aliénor (Poitiers-Tours), où il approfondit notamment son travail d’interprète  en musique contemporaine, et de musicien d’orchestre. Au cours de ses études, développe également une sensibilité pour les musiques anciennes, la danse contemporaine et le théâtre, qui influencent sa pratique.

 

Loup a étudié au conservatoire Francis Poulenc depuis 2018. Titulaire du Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant, il y travaille en tant que musicien intervenant depuis 2023. En parallèle, il poursuit ses études au pôle Aliénor pour se former à l'enseignement spécifique de la percussion en intégrant la formation au Diplôme d'Etat. La musique contemporaine et la percussion classique sont ce qui anime sa pratique ainsi que son attrait pour l'astronomie et la science-fiction.

 

Zacharie, né le 20 décembre 1996 à Grenoble, est un percussionniste accompli. Passionné de musique depuis l'enfance, il commence les percussions à six ans et se distingue rapidement. Il étudie au Conservatoire de Grenoble, puis au Pôle Aliénor dans la classe de Jean-Baptiste Couturier et Rémi Durupt. Passionné d’orchestre il se produit avec divers chef tel que Sigiswald Kuijken avec le Jeune Orchestre de l’Abbaye au Dames ou Simon Proust avec l’ensemble Cartésixte.